Saint Timothée 3

Découvre l'histoire des papes de l'église copte orthodoxe.

En ce jour de l’an 252 des martyrs (536 après Jésus Christ) décéda le pape Timothée III, le 32ème patriarche de la prédication de saint Marc. Ce saint naquit à Alexandrie où il étudia la théologie et y excella. En conséquence, il fut ordonné prêtre pour l’église de saint Marc dans cette ville. Il fut réputé pour sa sainteté, sa science, et son attachement à la Foi orthodoxe.

Lorsque le siège apostolique devint vacant par le décès du pape Dioscores II , les évêques, les prêtres et les notables prièrent Dieu pour qu’Il les guide dans le choix de son successeur. Ils furent inspirés par le Saint Esprit pour choisir le père Timothée. Celui-ci fut consacré patriarche le 1er Athor 235 des martyrs (518 après Jésus Christ). Il suivit l’exemple de ses prédécesseurs en envoyant une lettre à ses frères les évêques d’orient dans laquelle il mettait en évidence la communion qui les rassemblait. Ceux-ci lui répondirent en déclarant la joie pour la paix et l’amitié qui les reliaient.

Ce père subit de grandes difficultés à cause de son attachement à la Foi orthodoxe. En effet l’empereur Justinien 1er était un vigoureux adepte du concile de Chalcédoine. Il convoqua, alors, un synode pour excommunier saint Sévère le patriarche d’Antioche. Le pape Timothée refusa d’y participer, alors, l’empereur le fit exiler. Comme les fidèles s’opposaient à cela, les soldats tuèrent un grand nombre d’entre eux puis exécutèrent l’ordre. Le pape fut exilé pendant trois ans.

Après son retour d’exil, il fut encore pourchassé ainsi que saint Sévère d’Antioche. Ils se déplacèrent d’une ville à l’autre et d’un monastère à un autre. Partout où ils passaient, ils affermissaient les fidèle dans la Foi orthodoxe. Finalement ils purent se réfugier dans un monastère hors de portée des soldats et envoyèrent des lettres à leurs fidèles respectifs pour les consoler et leur donner de l’énergie.

Abba Timothée poursuivit l’enseignement de son peuple par les missives qu’il rédigeait. Il conduisait l’Eglise dans les tempêtes qui la secouaient et poursuivit son combat spirituel jusqu’à ce qu’il quitta ce monde pour atteindre le lieu de la paix éternelle. Il demeura sur le siège de saint Marc pendant dix-sept années.

Poser une question

Si vous avez une question, quelque chose que vous ne comprennez pas ou une suggestion pour le site informez-le en remplissant ce formulaire !