Saint Marc 2

Découvre l'histoire des papes de l'église copte orthodoxe.

En ce jour de l’an 535 des martyrs (819 après Jésus Christ) décéda le pape Marc II le 49ème patriarche de la prédication de saint Marc. Il naquit à Alexandrie et aimait la vertu. Il fut ordonné diacre puis prêtre par le pape Jean qui lui confia les affaires du patriarcat. Après le décès de ce pape, l’unanimité se fit pour sacrer ce père comme patriarche mais il prit la fuite. Lorsqu’il fut retrouvé, on le ligota et le ramena à Alexandrie pour y être consacré le 2 Méchir 515 des martyrs (799 après Jésus Christ). Le jour de son intronisation, il expliqua à ses fidèles les raisons pour lesquelles il rejetait les décisions du concile de Chalcédoine. Ensuite il se retira quelque temps au monastère Al-Zogag . Après sa retraite, il alla rencontrer le gouverneur à Fostat. Celui-ci le reçut avec les honneurs et acquiesça toutes ses demandes concernant la construction des églises ainsi que la restauration de celles qui avaient été endommagées.

Ce pape reconstruisit l’église d’Epsotyr (ÉPcotyr – le Sauveur) à Alexandrie et la consacra. A son époque Alexandrie et al-Béheira subirent une invasion de sauterelles qui détruisirent les cultures. Le pape demanda aux fidèles de sortir en procession en portant les Croix, les Evangiles et l’encens pour implorer la clémence de Dieu. Il se rendit avec eux là où se trouvaient les sauterelles et ils se mirent à prier jusqu’à ce que les insectes se soient jetés dans l’eau et périrent.

Après le décès de Hâroun-ar-Rachîd, ses deux fils se disputèrent pour la succession. L’ainé, al-Ma'mûn était le fils d’une esclave tandis que la mère du cadet, al-Amin, était une femme libre. Le conflit dégénéra en une guerre et, chacun des deux prétendants au trône, nomma un gouverneur pour l’Egypte. Le gouverneur d’al-Amin prit le dessus et ses supporteurs tuèrent celui qui avait été nommé par al-Ma'mûn. Pendant le conflit l’empereur de Constantinople tenta d’envahir Damiette dans l’espoir de reconquérir l’Egypte. En même temps un intrus s’autoproclama gouverneur d’Egypte.

Après cela, quinze-mille personne vinrent d’Andalousie après que le calife omeyyade les aie expulsés car ils avaient tenté de se rebeller contre lui. Ceux-ci trouvèrent l’Egypte apaisée. Néanmoins, ils semèrent le trouble en incendiant les lieux de culte. Ils cherchèrent querelle aux égyptiens. De plus, ils attaquèrent les iles grecques pour les piller et ils enlevèrent des hommes, des femmes et des enfants dans le but de les vendre comme esclaves à Alexandrie. Le pape put en racheter six-mille qu’il affranchit aussitôt en leur laissant la liberté de rentrer chez eux ou de rester en Egypte. De plus, il s’acquitta du coût du transport de ceux qui voulaient rentrer et s’occupa de l’éducation de ceux qui voulaient rester en les confiants à des précepteurs en qui il avait confiance. Ce pape ne cessait de consoler les fidèles de tous les tourments qu’ils subissaient. Lorsque les andalous augmentèrent la pression qu’ils exerçaient sur lui, le pape quitta Alexandrie et déambula dans le pays pendant cinq ans. Ensuite il envoya le prince Macaire au gouverneur d’orient Abd-el-Aziz. Ce dernier remit à Macaire une autorisation pour qu’il reçoive le pape chez lui à Nabrowah jusqu’à ce que l’ordre soit rétabli.

Vers la fin de sa vie, les berbères attaquèrent les monastères de Wadi-l-Natroune, en tuant les moines et détruisant leurs cellules et les églises. Le pape en fut très attristé et il implora Dieu pour qu’il mette fin à sa vie. Il tomba légèrement malade puis décéda en paix après avoir siégé sur le trône de saint Marc pendant 20 ans, 2 mois et 21 jours.

Poser une question

Si vous avez une question, quelque chose que vous ne comprennez pas ou une suggestion pour le site informez-le en remplissant ce formulaire !